FILEP 2011

FILEP 2011

FILEP 2011: Consolider le cordon ombilical "médias et démocratie"

Renforcer la liberté d’expression et de la presse en vue d’encrer et d’approfondir la démocratie en Afrique, c’est le but ultime que s’est assigné le Festival International de la Liberté d’Expression et de Presse (FILEP) dès sa création. Pour l’édition 2011 et en rapport avec l’actualité, le festival se tient autour du thème « Médias, élections, démocratie et bonne gouvernance en Afrique». Un combat permanent pour une Afrique plus démocratique et plus protectrice des journalistes.

 

On le sait, on ne peut parler de démocratie sans liberté d’expression effective à tous les niveaux. Les médias par leur rôle constituent en même temps le canal par lequel s’exerce cette liberté d’expression et aussi le moyen de formation de l’opinion publique sur les  enjeux politiques, économiques et socioculturels. Dans l’accomplissement de cette mission d’intérêt public, les journalistes sont souvent menacés, emprisonnés et même tués. Il faut donc les protéger et protéger leur métier pour des sociétés de paix, de responsabilité et d’égalité. C’est là la mission du FILEP.


Forum d’échanges sur la situation de la liberté de presse et les conditions d’exercice du métier de journaliste en Afrique, le FILEP réunit cette année du 23 au 26 novembre à Ouagadougou, les Associations et Organisations des Editeurs de Presse en Afrique et dans le monde ; les Unions des Journalistes en Afrique et ailleurs dans le monde. a celles- ci s’ajoutent les membres de la Fédération Africaine des Maisons et Centres de Presse (FACMP) ; les représentants des organisations des droits des médias en provenance de l’Afrique et d’ailleurs ; les organisations de défense des droits humains et des personnalités importantes des médias. Le Festival est aussi une occasion offerte pour discuter du lien nécessaire entre liberté de presse et approfondissement de la démocratie qui, dans la pratique, pose un problème entre journalistes et pouvoirs d’Etats.

 

2011 et 2012 sont des années particulièrement électorales en Afrique, la présente édition du FILEP mènera non seulement la réflexion sur le rôle des médias dans la couverture des élections et dans la surveillance de la gouvernance post électorale, mais aussi la contribution de la presse dans la vulgarisation de la charte africaine de la démocratie, des élections et de la gouvernance.

 

Le Festival permettra également de rendre hommage aux journalistes africains, en particulier ceux qui sont inquiétés, emprisonnés ou assassinés dans l’exercice de leur profession ; de mettre en exergue et encourager les promotions de la liberté d’expression, des droits humains, de l’Etat de droit et des autres aspects de la démocratie mis à mal en Afrique.

Le Centre National de Presse Norbert Zongo vous donne rendez- vous du 23 au 26 novembre prochain à Ouagadougou au Burkina Faso pour des réflexions et des actions de promotion de la liberté d’expression et des droits humains.

 

 



03/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres