FILEP 2011

FILEP 2011

Concert de la liberté d’expression : attendez- vous à des messages crus !

 

Le samedi 26 novembre prochain, le FILEP offre aux mélomanes ouagalais, un concert géant à la maison de la culture Jean Pierre Guingané. Un concentré d’artistes talentueusement engagés pour une Afrique libre et démocratique se retrouvent sur même podium pour un show inédit d’éveil des consciences. Sana Bob et Smockey du Burkina Faso, Elie Kamano de la Guinée Conakry et Didier Awadi du Sénégal réservent au public ouagalais, des sonorités inoubliables. C’est en tout cas la promesse desdits artistes.


Smockey, Burkina Faso


Les préparatifs du concert se déroulent dans une bonne ambiance, acoustique, live, toute une fusion de concepts : concept reggae, concept rap. Tout ça mis bout à bout ça va donner une explosion. Le samedi la scène va montrer de quoi elle est capable. On est bien accompagnés par un groupe de jeunes musiciens très talentueux et ce sera une occasion de plus pour montrer qu’on est simplement libres dans nos pensées, nos façons d’agir, dans nos expressions mais aussi libres d’agir en mouvement. Nous allons faire participer le public que j’espère qu’il sera là bien présent. Que le public vienne plus nombreux que lors du concert des grandes gueules en juillet dernier. Si on peut mélanger conscience, message et aspect ludique, ça va être une très belle œuvre.


Elie Kamano, Guinée Conakry


Le FILEP est pour nous artistes engagés, un espace pour mettre en lumière tout ce qui est caché. Il faudra donc s’attendre à des messages vraiment crus lors du concert de samedi.


Didier Awadi, Sénégal


Nous sommes en train de répéter avec le groupe de Smockey qui est un groupe formidable et je crois qu’on va donner le maximum de nous- mêmes pour faire un superbe show. On va faire le job parce qu’on est en terrain conquis.

 

Par K. G



24/11/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres