FILEP 2011

FILEP 2011

FILEP 2017 : c’est parti pour la 7e édition !

La 7e édition du Festival international de la liberté d’expression et de la presse (FILEP) déroule son programme depuis le matin du 8 novembre 2017 à Ouagadougou. Elle est organisée par le Centre national de presse Norbert Zongo (CNP-NZ) et placée cette année sous le thème « Défis sécuritaires en Afrique : rôle et responsabilité des médias ». Le coup d’envoi a été donné à travers une cérémonie d’ouverture présidée par le Haut représentant du Président du Faso, Chériff Sy.

Dans son mot d’ouverture, M. Sy a salué la pertinence du thème de l’édition en ce qu’il permet de prendre « toute la mesure des problèmes véritables qui minent la marche de notre continent vers un développement économique et social humain et durable ». A son avis, on ne pouvait pas trouver mieux sujet pour questionner le rôle et la responsabilité des médias dans un contexte d’insécurité et de terrorisme. En effet, comment informer dans cette situation sans paniquer les populations ? Collaborer avec les forces de défense et de sécurité(FDS)  sans aliéner l’indépendance des médias ? Dénoncer les terroristes sans courir des risques pour la sécurité et l’intégrité des journalistes ? Pour le Haut représentant, il faut, dans un tel contexte, imaginer une manière participative de sécuriser nos villes et nos campagnes, une nouvelle façon de collaborer avec les FDS.

La cérémonie d’ouverture du 7e FILEP a été aussi marquée par la remise d’attestations d’hommage à des personnes pour leur engagement, leur accompagnement, leur soutien au festival. Il s’agit de Me Halidou Ouédraogo, au Haut représentant lui-même, au Pr Kari Kari du Ghana, aux défunts Justin Coulibaly et Pierre Dabiré.

Le coup d’envoi donné, place au colloque du festival axé sur le thème. C’est le professeur Mahamadé Sawadogo qui a introduit le thème à travers la conférence inaugurale. A sa suite, il y a eu le colonel Auguste Denise Barry, directeur exécutif du Centre d’études stratégiques en défense et sécurité (CESDS), qui a ouvert le bal des panels du premier jour. Il a développé le thème « Cartographie de la menace terroriste en Afrique et zoom sur le cas spécifique du Burkina ». Le reste du programme du jour 1 prévoit des panels sur les Etats africains face au phénomène terroriste, les Shebab et Boko Haram. Il y a également le vernissage, dans l’après-midi au CNP-NZ, de l’exposition photos de presse et caricatures.

S.D



08/11/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres