FILEP 2011

FILEP 2011

FILEP 2017 : rideaux sur le colloque

Le colloque de la 7e édition du Festival international de la liberté d’expression et de la presse (FILEP) a pris fin le 10 novembre 2017 à Ouagadougou. C’est le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, qui a présidé la cérémonie de clôture de l’activité phare du festival biennal placé cette année sous le thème « Défis sécuritaires en Afrique : rôle et responsabilité des médias ».

La cérémonie de clôture a été l’occasion de revenir sur les temps forts du colloque à travers la lecture du rapport de synthèse des travaux marqués essentiellement par des communications sur le thème général. Dans les détails, Dans les détails, des panels ont porté, par exemple, sur des thèmes comme « Les Etats africains face au phénomène terroriste : regards croisés sur les situations des pays de la bande sahélienne » avec des focus sur le Niger et le Mali, « Les Shebab et Boko Haram : la terreur de l’Est à l’Ouest en passant par le Centre », « Faillite de l’Etat et insécurité chronique en Afrique » avec un accent sur le Burundi, la Centrafrique, la République démocratique du Congo (RDC).

Les participants au colloque ont pris des recommandations et des motions. Au titre des recommandations, il y a la formation des journalistes et leur protection, l’accès aux sources d’information. Côté motions, il y a l’extradition de François Compaoré au Burkina et le soutien aux journalistes emprisonnés ou contraints à l’exil du fait de la couverture des attaques terroristes et des conflits armés.

Dans son discours de clôture, le président de l’Assemblée nationale, Alassane Bala Sakandé, s’est réjoui que la présente édition se déroule tranquillement son programme contrairement à celle de 2015 qui a été interrompue par le coup d’Etat du 16 septembre. Il a affirmé la disponibilité de la représentation nationale à soutenir les prochaines éditions du FILEP. Pour cela, M. Sakandé a souhaité l’établissement d’un partenariat entre les organisateurs du festival et l’Assemblée nationale.

Certes, le colloque est fini, mais le FILEP continue. En effet, d’autres activités sont au programme. Il s’agit de la soirée gala de remise des Prix Norbert Zongo du journalisme d’investigation,  de la Meilleure journaliste burkinabè et de celui en photojournalisme. Il y a également le recueillement à Sapouy, lieu de l’assassinat de Norbert Zongo, le 11 novembre 2017. Et le concert de clôture, dans la même soirée, avec des artistes-musiciens comme Smockey, Almamy KJ, Nourat, Elie Kamano.     

 

S.D   



10/11/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres